La traversée de Mars: du Poissons au Bélier




Le Solstice d’été vient de nous éveiller à la voie alchimique des cycles. Ces cycles qui nous bercent, nous traversent, nous façonnent, nous rendent entiers et qui nous permettent d’entrer dans un monde, au départ, inconnu. La Nouvelle Lune/Éclipse solaire à 0° du Cancer va encore continuer à illuminer et à obscurcir nos cœurs pendant quelque temps ; à illuminer ce qui est en profondeur et difficile d’accès et à obscurcir ce qui est trop lumineux pour être vu dans sa totalité. Mars quittera le signe des Poissons à la fin de cette semaine, et en quittant le Poissons pour son signe (le Bélier), cette planète va nous emmener dans un voyage initiatique qui durera 6 mois ; ceci vient donner encore plus de corps aux 6 mois qui séparent les éclipses, car ce seront les mêmes. Sa rétrogradation ne commencera qu’en septembre, mais c’est dès maintenant que la traversée d’un seuil débute, car Mars croisera la route des Nœuds Lunaires juste avant de franchir le degré symbolique de renouveau qui est celui du degré 0 du Bélier, ce degré qui porte en lui la graine d’une nouvelle conscience. Ce passage viendra stimuler le degré 0 de la Nouvelle Lune/Éclipse en Cancer qui vient tout juste d’avoir lieu ce 21 juin, mais aussi activer l’énergie symbolique du Printemps (21 mars). Le carré de Mars aux Nœuds Lunaires nous éveille à un avant et à un après. Cet aspect incite à rétablir une conversation avec ces mondes qui s’entrechoquent parce qu’un cherche à naitre et l’autre à ne pas mourir ; et cette même scène se joue à l’intérieur de nous. Bien sûr un carré est une énergie de pression qui peut déclencher une réaction différente selon les niveaux de conscience qui seront touchés par cette dynamique, mais ces énergies parleront à la fois d’une fragilité et d’une résistance aux changements qui nous attendent parce qu’ils nous définiront dans le parcours égotique auquel nous ouvre Mars. Les changements que nous traversons et qui nous traversent s’impriment dans nos fondations d’argile…ils nous rappellent à nos vulnérabilités, mais aussi au désir de transcendance qui nous caractérise. Ils nous rappellent aux fluctuations qui alimentent nos vies, mais ils nous rappellent également que nous ne pourrons pas rester comme nous sommes et que c’est dans l’inconfort que nous pourrons trouver le moyen de changer de paradigme. . . «Chaque fois que tu grandiras, tu vas perdre quelque chose. Tu vas perdre ce à quoi tu te raccrochais pour te sentir à l'abri. Tu vas perdre des habitudes dans lesquelles tu te sens bien, tu vas perdre une familiarité avec l'extérieur. Ça aussi c'est important, tu vas entrer dans un monde inconnu.» - James Hillman . . Sofia✨

  • Grey YouTube Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Gris Google+ Icône

©2014/2020 - Sofia Barão - Tous droits réservés