Nouvelle Lune/Éclipse Solaire à 0° du Cancer: Réparer le monde de ce qui le possède






Avec la Nouvelle Lune/Éclipse Solaire à 0° du Cancer, les astres nous ouvrent la voie des possibles…non seulement nous sommes ici à 0° de ce signe cardinal qui invite à mettre au monde, c’est également une Nouvelle Lune/Éclipse Solaire qui ouvre la conscience à une autre orientation. Mercure rétrograde aussi dans ce signe nous invitant, ou obligeant, à regarder le passé (proche et lointain) et à trouver les mots pour parler des sentiments délaissés et qui continuent à alimenter les vulnérabilités individuelles et collectives, parce que non intégrés, non acceptés.


Les éclipses ouvrent des « portails », des espaces liminaux qui relient les choses au temps et nous emmènent jusqu’aux éclipses prochaines. Cette éclipse nous étire jusqu’en décembre lorsque la prochaine éclipse solaire aura lieu en Sagittaire…en Cancer nous sommes invités à réveiller une sensibilité longtemps endormie par les chants corrompus de l’ancien monde…en Sagittaire nous devrons donner sens à ce qui est et a été vécu et nous aurons à en tirer une vérité, un rythme pour bâtir le monde nouveau…


Le degré 0 du Cancer est symbolique du Solstice et ouvre nos yeux à notre force maximale et minimale ; que pouvons-nous expérimenter que nous n’ayons pas encore tenté ? Que pouvons-nous ressentir que nous n’ayons pas encore laissé s’exprimer en nous ? Que pouvons-nous faire que nous n’ayons pas encore eu le courage de faire ? Et puis ces forces d’expansion et de rétraction peuvent aussi nous aider à renouer avec le sentiment d’appartenance, ce sentiment qui est la clé de tout notre chemin sur Terre : d’où je viens ? Quelles sont mes racines familiales, culturelles, mais aussi mes racines humaines et puis mes racines d’être vivant qui me connectent à tout ce qui respire et qui a autrefois été vivant ?


Comme je l’ai écrit dans Quintessence de ce mois de juin concernant cette Nouvelle Lune « la vulnérabilité et la sensibilité cherchent à prendre racine en nous pour nous apprendre à utiliser nos comportements de défense et de protection de manière saine et non plus dans l’écrasement de ce qui est ressenti comme faible en nous ou dans l’autre ». Car tout commence au centre de notre cœur lorsqu’il se sent menacé par un sentiment d’impuissance, à ce moment-là beaucoup d’entre nous choisissent de ne pas voir par indifférence ou déni. Certains d’entre nous vont choisir de vivre uniquement les énergies du masculin qui sont solaires et pas celles du féminin (lunaires) puisque celles-ci demandent à entrer dans la profondeur de tout ce qui est. Et ça ce n’est pas simple lorsque la société nous définit par notre présence solaire au monde…


Le quinconce à Saturne en Verseau au moment de cette Nouvelle Lune nous rappelle aux limites qui arrivent lorsque nous pensons à cela, ce quinconce nous parle de l’incapacité à relier pensée (Verseau - Air - animus) et sentiment (Cancer - Eau - anima) lorsque nous tentons de tout séparer sans y voir les liens subtils, et presque invisibles, qui relient toute chose. En Verseau, Saturne va nous emmener dans les prochaines années à revisiter le mot « humanité », que signifie-t-il ? Quel sens a-t-il aujourd’hui ? Comment ré-inventer l’humanité à travers l’intelligence émotionnelle ?


Cette Lune conjointe au Nœud Nord nous indique qu’une autre voie est possible, et qu’accueillir notre sensibilité nous permettra de renouveler le langage sur lequel nos vies, nos sociétés se sont construites, sur lequel notre humanité s’est construite…et c’est bien de cela dont nous avons le plus besoin ; à la fois de réparer (Mars en Poissons conjoint Neptune) le monde de ce qui le possède et de renouveler les valeurs (Vénus en rétrogradation en Gémeaux) de compétition, comparaison, domination et individualisme (exposées en ce moment par Chiron en Bélier) présentes en excès dans notre société et qui gangrènent nos vies personnelles et collectives. Cette prise de conscience ferait entrer plus de sensibilité et plus de considération pour tout ce qui vit parce que notre vie en dépend…car notre liberté (Verseau) n’est qu’une chimère si nous ne prenons pas en compte que pour vivre (et donc devenir des êtres libres) nous avons besoin d’être dans une interrelation saine (Cancer) avec tout ce qui respire…sans cela la liberté qui nous est si chère (et que nous imaginons à tort détachée de toute contrainte) n’est qu’un leurre !


Parce que la lumière solaire est pour un instant bloquée, nous avons maintenant accès à ces parts d’ombre qui peuplent notre inconscient personnel et collectif.

Ce qui se termine, mais aussi ce que nous bâtissons, engendrons ou accueillons maintenant pourra prendre une forme autre, plus structurée d’ici décembre ou à partir de décembre 2020 lorsque les éclipses auront lieu uniquement dans l’axe Gémeaux/Sagittaire, mais aussi parce qu’en décembre un nouveau cycle (de 20 ans qui est à l’intérieur d’un autre de 200 ans) de Jupiter/Saturne débutera (pour en savoir plus sur ce cycle je vous invite à lire un article que j’ai publié sur mon blog à la fin de l’année dernière appelé: « 2020 - Renouveler le mythe »).


Bonne Nouvelle Lune/Éclipse Solaire à vous.

Sofia


- Pleine Lune/Éclipse Solaire à 0° Cancer le 21 juin -


Et pour continuer...Projet Quintessence de juin, Programme de Mercure rétrograde et plein d’autres articles dans mon blog.


  • Grey YouTube Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Gris Google+ Icône

©2014/2020 - Sofia Barão - Tous droits réservés