Vénus/Pluton et la Pleine Lune en Lion: quel est le prix de l'authenticité ?





Alors que la Pleine Lune en Lion s’invite à nous cette semaine (jeudi), Vénus viendra mourir et renaitre dans les terres souterraines de Pluton le même jour. Leur cycle annuel se termine et un nouveau commence.


Vénus et Pluton font revivre, d’une certaine manière, le mythe de Perséphone et d’Hadès. Chaque rencontre est un moment de descente dans ce royaume initiatique, dans ce lieu qui éveille au pouvoir et qui permet la transmutation parce qu’on accepte d’entrer dans l’obscurité avec tout ce que cela implique. Perséphone veut dire « celle qui accomplit la mutation » parce qu’après sa descente dans le royaume d’Hadès elle n’est plus Coré, la jeune fille, mais devient Perséphone, la femme et reine du monde souterrain. C’est une initiation. Cette symbolique est celle d’une transformation.


En rencontrant Pluton en ce jour de Pleine Lune en Lion, Vénus nous incite à traverser un espace liminal, à effectuer une descente intérieure profonde et à initier un processus de connexion à l’âme qui devra passer par l’authenticité. Et être authentique dans un monde qui nous sépare de notre essence est devenu un travail à part entière, car cela implique un détachement de certaines valeurs et attentes familiales, sociétales, traditionnelles, religieuses, etc au profit d’autres, peut-être moins bien vues ou accueillies, mais qui nous nourrissent et nous parlent plus ; nous semblent plus vraies.

En Capricorne, le statut, le rôle, la mission, etc font partie des piliers qui nous soutiennent, font partie de ces choses auxquelles nous nous attachons pour nous situer parmi les autres, et c’est indéniable qu’elles comptent pour notre croissance, pourtant elles ne donnent pas satisfaction à notre âme, elles ne nous nourrissent jamais assez.


Mais est-ce que ce raisonnement dans le monde d’aujourd’hui a-t-il encore la même place, n’est-t-il pas en train de changer ? Au lieu de penser quel rôle ou mission est la mienne (comme une finalité en soi), pourquoi ne pas penser d’abord quelle place j’ai et je peux avoir dans l’ordre cosmique des choses ? Par quelle métaphore je me reconnais et me sens reconnu.e ? Élargissons la réflexion et interrogeons notre capacité à nous mettre en relation non pas uniquement avec mon prochain qui me ressemble, mais aussi avec cet oiseau, cette plante, cette forêt, ce paysage, cette saison…quel est ma place par rapport à chacun d’entre eux, quel lieu je souhaite occuper et quel type de relation je peux développer à partir de nos échanges ? Est-ce que je les écoute ? Est-ce que je suis capable de reconnaitre nos places respectives, non pas en termes de supériorité ou d’infériorité, mais en termes de respect, d’interconnexion et de nécessité de lien commun ? Lorsque nous acceptons de rester avec ces réflexions nous pourrons, avec le temps, mûrir une nouvelle façon d’être au monde et, par la même, d’être en société.


Car être authentique passe avant tout par le fait de se reconnaitre soi-même au milieu d’un Univers en mouvement et, malheureusement, combien d’entre nous ne savent pas qui ils sont parce qu’en attente d’une reconnaissance sociale, matérielle, affective ou autre qui pourrait nous définir. C’est à dire, en attente de reconnaissances limitées, impermanentes ou destructrices alors que nous pourrions peut-être mieux équilibrer cela en acceptant de prendre du recul par rapport à un fonctionnement obsessif et mécanique qui ne saura nourrir qu’une couche de superficialité en nous. En élargissant notre regard et notre cœur, en accueillant la possibilité de la vulnérabilité de l’ego comme un outil de connexion bien plus profond à soi et au monde du vivant nous pourrons accepter de nous montrer authentiques.


Être authentique implique ne plus chercher à plaire comme base de toute échange et présence, mais avons-nous ce courage-là ?


Depuis que Pluton est entré en Capricorne en 2008, Vénus n’aura rétrogradé dans ce signe (dans lequel elle revient tous les 8 ans pour faire ce voyage intérieur) que deux fois (décembre 2013/janvier 2014) et puis la prochaine fois ce sera à la fin de cette année. Et il n’y aura que ces deux-là. Et par ces deux fois Vénus a contacté et contactera Pluton dans sa descente.

Ce questionnement sur les valeurs qui régissent notre culture et ce que cela implique comme transformation a commencé à devenir plus présent depuis l’entrée de Pluton en Capricorne - la crise financière de l’époque étant le premier symptôme de cette période, auquel sont venus s’ajouter les effondrements en cours.


Alors, cette semaine, lorsque Vénus initiera son cycle avec Pluton (avant le prochain qui aura lieu en décembre lorsque la rétrogradation de Vénus commencera par une conjonction avec Pluton) prêtez attention à ce qui est là, à ce qui se présente à vous et en vous, car ce qui impactera cette semaine pourra nous revenir en fin d’année pour effectuer une nouvelle descente, un autre rite de passage qui, mis les uns à côté des autres, composent un processus initiatique de plusieurs années, plusieurs vies même (au niveau collectif et cosmique)… Accompagnez cette semaine: contemplez, ressentez les éléments, observez les situations et vos émotions, documentez vos ressentis et vos rêves.


C’est puissant, c’est transformateur, c’est une force immanente qui (couplée aux autres aspects planétaires en cours et à venir) cherche à émerger de chaque conscience afin de renouveler les valeurs et par la même, la culture qui nous aura vu naitre.

Comme dit Bill Plotkin, nous avons à sortir de l’égo-centrisme et à aller vers l’âme-centrisme (éco-centrisme), à devenir éco-éveillés, parce que chacun de nous (l’humain, la pierre, l’oiseau, l’arbre, l’automne…) a une place (au-delà d’un rôle, d’une mission, d’un métier ou tout autre type de positionnement culturel ou sociétal) qui lui est destinée dans l’ordre des choses et ce n’est que lorsque nous serons capables de nous voir dans cette forme d’authenticité globale que nous pourrons écouter ce que notre âme cherche à vivre à travers notre présence physique dans ce monde.


Sofia



La suite de cette réflexion ( + un calendrier de dates et degrés - sur ce cycle - à suivre toute cette année) continue dans ma contribution Patreon de cette semaine. Vous pouvez y accéder à partir de 3 euros par mois.


Posts récents

Voir tout