C'est le temps du silence

19/02/2016

 

Quand le Soleil entre dans le signe du Poissons comme cela arrive tous les ans en février, nous sommes invités à trouver en nous un lieu de repos, de paix, de silence, de réparation. Ce passage indique également, que le cycle solaire arrive à sa fin et que très bientôt un nouveau commencera… mais en attendant, il nous faut faire une pause. 

 

Avec ce dernier signe du zodiaque, nous entrons dans les eaux de la source, de l’inconscient collectif ; cet endroit rempli de mystère et de tout ce qui attend d’être considéré par le conscient collectif. Tout ce qui attend d’être manifesté ou de rester dans les eaux sacrées de l’infini à tout jamais. 

Les possibilités sont immenses, les choix difficiles: rester dans une réalité consciente, mais impermanente qui joue à nous jeter dans la douleur ou dans la joie ou accepter d’écouter cette autre part de nous qui communique avec cet autre ailleurs que nous refusons de voir partout et qui peut, pourtant, nous aider à mieux vivre l’impermanence. C’est pour cela que le sigle du signe du Poissons symbolise ces deux poissons identiques nageant vers des directions opposées. Être ici ou ailleurs, rester ou fuir, écouter le cerveau gauche ou le droit, plonger ou revenir à la surface, laisser parler le mental ou le cœur...

 

Comme l’un des principaux objectifs de l’astrologie est celui de nous amener à comprendre qu’il nous faut conscientiser la non-dualité des contraires dans une incarnation terrestre de nos âmes, le zodiaque se termine déjà en commençant… C’est un éternel mandala. 

 

Mais à partir de ce weekend et pour les 30 jours à venir nous voici à nouveau, entre deux eaux. 

Et quand nous nous trouvons entre ces deux eaux-là, la conscience ne peut pas se comporter de la même façon qu’à un autre moment de l’année… nous sommes en pleine modulation des énergies ! Il faut du temps, de l’amour, de la compassion pour soi et pour les autres, pour l’humanité et tout être qui cherche son chemin en s’appuyant sur Gaïa. 

 

Mais aussi pour comprendre que parfois notre rythme, pour les 30 jours à venir, ne va pas être le même que la société, là, dehors, nous demande d’avoir et nous impose… essayons de ne pas culpabiliser et de ne pas nous victimiser quand cela arrive, mais juste respirer profondément en regardant le monde autour de soi et essayons de voir la connexion entre notre journée et le cycle de la vie: chaque matin l’aurore nous ramène le jour dans un rythme coordonné et c’est cela aussi être et vivre la spiritualité au quotidien, c’est à dire, arriver à voir ce lien qui nous relie à plus grand et à plus vaste que nous, mais auquel nous appartenons et qui nous aide à vivre. Nous avons une aurore et un jour et une nuit en nous... Nous sommes ici pour apprendre à vivre entre ses deux mondes qui ne sont en réalité qu’un seul, tout en comprenant que toute tâche quotidienne, toute épreuve et toute joie de la vie sont des outils pour mieux continuer le chemin. 

Elle est belle la vie, exactement comme elle est; avec les hauts et les bas qu’elle nous présente sur notre parcours ! 

 

Et comme chaque année, après le Poissons, quand nous rentrerons dans le signe du Bélier le mois prochain, les fleurs repousseront à nouveau et le souffle qui traverse le corps matière sera réparé pour nous permettre de reprendre un nouveau cycle… mais tout cela nous le devons à ce temps de pause, de repos, de quiétude à créer et à trouver en nous… 

Bon weekend à tous,
Sofia :)

Please reload

RSS Feed
Autres réfléxions...

Carré Jupiter/Neptune en 2019 = Heal the World

13/01/2019

1/14
Please reload

Projet Quintessence

Un accompagnement mensuel avec la Lune et par signe.

Plus d'informations ici