La Réponse et le Sens

07/06/2016

J'ai eu beaucoup de retours positifs concernant ce texte publié dans ma dernière newsletter et qui est plus que jamais actuel. Je me suis dis qu'il était peut-être à partager avec le plus grand nombre :) 

Pour vous abonner à ma newsletter, c'est par ici.

 

 

 

 

- La réponse et le sens -

 

 

Souvent, dans le milieu du développement personnel et/ou spirituel et, parfois ailleurs, ont entend que tout arrive pour une raison. Je le dis à moi-même, je le dis également, à ceux que je croise dans ma vie personnelle ou professionnelle. 

 

Par contre, j’ai aussi remarqué que beaucoup de personnes restent en attente de comprendre la raison qui les a fait sentir telle douleur, telle souffrance, tel rejet, tel échec… Comme si elles ne pouvaient pas continuer à avancer tant qu’elles n’auront pas la réponse, ou pire, que la vie ne pourra être belle qu’une fois la réponse trouvée.

 

Je dois vous dire que si vous cherchez une réponse, la vérité est, qu’il n’y a pas toujours de réponse. Et que quand il y en a, elle ne viendra pas toujours à nous de manière claire et limpide.

 

Nous passons notre vie dans une réalité de dualité où, si nous voulons uniquement expérimenter le « bien » et le « mal »  sans nuances cela est tout à fait possible et c’est d’ailleurs ce que fait, en grande partie, l'humanité, car c’est plus simple ; cela implique moins de travail. Et ce n’est pas un jugement, il suffit d’être lucide sur soi et sur le monde, d’arriver à ce détacher de nos propres croyances, peurs et jugements pour effectivement comprendre que, cela se passe comme ça pour beaucoup, vous et moi inclus. 

Pour certains d’entre nous cela se passera dans un domaine spécifique de nos vies, pour d’autres cela peut devenir une façon de vivre. 

 

Mais si nous décidons d’expérimenter, ou du moins accepter, les nuances qui vont du noir au blanc, nous pourrons apercevoir d'autres réalités auxquelles nous étions initialement, fermés.

 

L’humain a cette capacité à vivre dans l’attente, mais elle est souvent mal exprimée et mal située. Nous ne devrions pas être en attente de, mais plutôt avoir l’espoir que. Car comme le dit le dicton « l’espoir fait vivre » mais par contre, l’attente empêche la possibilité de se développer. 

 

Quand quelque chose arrive de dramatique, difficile ou inconfortable, il est bon d’être le plus souvent en connexion et à l’intérieur des cycles de la vie; non pas que cela va nous empêcher de sentir la douleur, mais cela donne, la plupart du temps, un sens qui n’a pas toujours besoin de réponse. 

D’ailleurs, quand un changement se présente à l’extérieur de nous, souvent c’est pour nous rappeler que la vie est un cycle, ensuite le message est celui de nous dire d’aller dans notre intérieur et ainsi renforcer, transmuter et aimer l’être que nous sommes pour que notre extérieur personnel et collectif, se transforme lui aussi et rien que cela, est déjà la réponse. 

 

Ne vous attendez pas à ce que la raison du pourquoi de certaines choses vous vienne dans un langage pratique et concret, cela peut arriver, mais le plus souvent c’est exactement le contraire, surtout si vous êtes quelqu’un de très attaché à la réalité visible du monde ; les opposés viendront toujours à nous, pour que nous les intégrions comme faisant partie d’un tout.

La dualité est partout, est en même temps elle est nulle part. 

 

Pour ces raisons et d’autres encore, nous ne pouvons pas nous permettre de rester dans l’attente des réponses que nous n’avons pas et que peut-être nous n’aurons jamais. 

 

Les événements vécus, vont pour certains d’entre nous, nous conduire à un moment de pause, à un moment de contact avec nos émotions qui est nécessaire et qui ne devrait jamais être écourté ou nié ; l’acceptation et l’expression des émotions qui vivent en nous est capitale pour l'assimilation des événements. 

Par la suite, il est bon de regarder ces événements comme un feu qui est venu tout transformer ; venu nous donner une injonction à expérimenter l’opposé de la vie que nous vivions jusque-là (que cela soit de manière intériorisée ou extériorisée).

 

Notre travail, est celui de chercher à comprendre que, si drame, difficulté ou obscurité il y a ou il y a eut, est venu tout d’abord pour nous remettre dans la vie et non pas pour nous soustraire à elle. 

 

Comme nous le dit la médecine chinoise, tout ce qui arrive à son expression extrême se transforme en son opposé ; il y a toujours l’autre partie de toute chose (de notre vie, de notre histoire, d’une relation, d’un projet, d’une émotion, d’un jugement, etc) que nous ne connaissons pas encore, mais que nous avons à intégrer ou à vivre aussi.

 

Trouver un sens ne veut pas dire avoir une réponse. La réponse implique une approche analytique et raisonnée d’une perception, alors qu’un sens est un entendement d’une perception qui passe le plus souvent par un sentiment et une émotion, il est donc diffus et d’abord, abstrait.

 

La réponse est un baume pour le mental, le sens est un baume pour l'âme...

 

Mars planète de la direction à donner à nos actions et désirs et puis Pluton, planète qui transforme sans cesse nos acquis et nos ombres de manière à nous régénérer, sont maintenant en rétrogradation. 

Pour Mars, le trajet sera entre le Sagittaire et le Scorpion et pour Pluton, depuis quelques années déjà, cela continuera de ce faire en Capricorne. La quête intérieure est ouverte. C’est la chasse à ce qui a pu être refoulé et intériorisé sans être assimilé, surtout depuis 2 ans (mais aussi et très certainement avec des ramifications antérieurs, car c’est souvent le cas) et qui continue à faire obstacle à la rencontre avec le sens (Sagittaire). 

Cela veut peut-être dire que pour certains d’entre nous il nous faudra prendre ce temps pour revoir ce que veut réellement dire le mot sens et réponse pour nous, mais surtout qu’attendons-nous de cette réponse ou de la révélation de ce sens … qu’ils nous délivrent de tous nos maux ? Qu’ils nous donnent le feu vert que nous attendons pour continuer ? Qu’ils valident nos envies et désirs ? 

 

En Scorpion depuis la fin mai et avec Pluton toujours en Capricorne, la demande est de nous attarder sur ce qui empêche notre action de trouver une définition, ce qui l’empêche de devenir plus claire et d’atteindre les plus hauts plateaux de l'accomplissement. Il faudra certainement accepter que transformation doit y avoir de la pensée (aidé par la rétrogradation de Mercure du mois de mai dernier), en relation avec les conditionnements extérieurs et intérieurs comme les pouvoirs, les peurs et le contrôle par exemple. Après quoi, tout cela devra passer par un très grand nettoyage individuel pour que l’action puisse être plus libre d’agir.

 

 

Accueillons cette période forte d’introspection active qui reste avec nous en toile de fond et qui commence maintenant jusqu’à fin août. Prenons le temps pour renouveler notre confiance en nous-mêmes, en notre pouvoir créateur personnel sans ressentir le besoin de tout comprendre ou contrôler pour enfin, avancer…

 

Belle journée à vous,

Sofia :)

Please reload

RSS Feed
Autres réfléxions...

Carré Jupiter/Neptune en 2019 = Heal the World

13/01/2019

1/14
Please reload