Place à la croissance

02/12/2016

 

L’énergie archétypale du Sagittaire, qui s’ouvre à nous maintenant, est le feu follet qui illumine les longues nuits de cette saison, c’est la décomposition de tout ce qui a fait son temps mélangé à la promesse d’une lumière à suivre, à chercher dans toute direction.

 

Et pour continuer notre évolution, nous avons à suivre cette lumière qui de tant irradier fini par brûler en nous, si nous ne lui portons pas l’attention nécessaire. Car l'enthousiasme nous grandit et nous rend tolérants, mais peut aussi parfois nous rendre arrogants ou dans certains cas fanatiques. La juste mesure est parfois difficile à trouver quand Jupiter règne en maitre.

 

Jupiter, Dieu de l’Olympe et de tous les Dieux, proclame la loi et dirige la vie des Dieux et des hommes. L’énergie archétypale de Sagittaire nous fait parcourir des vallées et des montagnes à la recherche de la prochaine jubilation à pister, pour se trouver, le plus souvent, insatisfait devant la demande modérée de la vie. 

Pour le Sagittaire, si la vie pouvait être une fête grandiose elle le serait pour toujours. Une fête où se côtoieraient toutes les richesses mentales et matérielles que le monde a à offrir. Et puis, finirait par arriver le moment de partir et de tout quitter pour la quête suprême et spirituelle de la foi, du sens et de la philosophie.

C’est cela aussi l’énergie archétypale du Sagittaire ; un constant passage d’un extrême à l’autre, d’une rive à l’autre. 

 

Le Sagittaire est une énergie mutable, donc adaptable et flexible. Mais aussi une énergie qui cache très souvent, derrière un éternel comportement excitant des blessures d’une noirceur scorpionienne. C’est à dire, profondes, intenses et parfois inavouables, des blessures qui sont là dans le but de faire avancer la quête spirituelle humaine dans son éternel questionnement de vérité. 

 

Nous avons tous cette énergie Sagittaire en nous, cette énergie qui nous pousse à ne pas rester là où nous sommes, qui nous pousse à nous détacher parfois du connu dans le but de comprendre les blessures personnelles ou collectives. 

 

Cette période de tous les excès qui s’ouvre à nous maintenant nous ramène chaque fois à ce qui brille, mais aussi à ce qui brûle. C’est la saison. Soit parce qu’il y a encore des quêtes non terminées qui continuent à briller en nous, soit parce qu’elles nous ont tant brûlés que nous avons fini par accepter de ne plus les suivre. 

Toutes ont contribué à définir notre vérité intérieure, notre loi philosophique et éthique qui nous aide à tenir, à avancer et à croitre chaque jour dans cette quête terrestre.

 

 

Si vous êtes dans l’hémisphère nord regardez les arbres maintenant, elles n’ont plus ou presque plus, de feuilles. Totalement débarrassées de ce qui pourrissait en elles, les voici prêtes à faire de la place à la croissance… ainsi va l’énergie archétypale du Sagittaire...

 

Je vous souhaite un merveilleux mois de décembre et de belles fêtes de fin d'année.

Merci.

Sofia 

 

Ps: Quintessence pour le mois de décembre est déjà disponible à la vente. Pour vous la procurer c'est par ici.

Mercure commence sa rétrogradation dès le 20 décembre et dans Quintessence décembre vous avez les secteurs où cette rétrogradation aura lieu, par signe.

La Nouvelle Lune Sagittaire est dans le projet Quintessence Novembre (la Nouvelle Lune a eu lieu le 29 novembre) encore disponible.

 

 

------------------------------------------

 

Si vous souhaitez recevoir mes newsletters chaque mois, il suffit de vous abonner ici, c'est gratuit.

 

Please reload

RSS Feed
Autres réfléxions...

Carré Jupiter/Neptune en 2019 = Heal the World

13/01/2019