Saturne Carré Chiron Et Les Rites De Passage

14/11/2017

 

 

Entre l’automne 2015 et l’automne 2016, Saturne de passage en Sagittaire et Neptune en Poissons ont dialogué par un carré, une énergie dynamique et de tension. À l’époque j’en ai beaucoup parlé de la confrontation des nos rêves (Neptune) avec la réalité (Saturne). La nécessité de voir la vérité pour ce qu’elle est et d’arriver ensuite à lâcher certains rêves pour donner plus de poids à d’autres.

Ce sont des thématiques que nous avons vues apparaitre dans nos vies personnelles tout comme dans l’esprit du temps.

Avec le carré entre Saturne et Neptune, nous avons aussi été expulsés d’un « paradis » illusoire et il nous a été montré la paix intérieure qui peut venir d’une approche où la dissolution (Neptune) nous ouvre à une nouvelle maturité (Saturne).

À la fin de ce transit, Saturne a de suite commencé un autre transit important pour l’intégration de ce qui nous a été révélé entre l’automne 2015 et l'automne 2016. Saturne a alors commencé un carré à Chiron, qui se termine en ce mois de novembre (l'aspect exact - l'énergie continue encore) de cette année.

Toujours un carré et toujours entre les mêmes signes mutables (qui nous poussent au changement et à la flexibilité) Sagittaire et Poissons.

Carré Saturne/Chiron:

• le 28 décembre 2016 à 20° Sagittaire et Poissons

• le 30 avril 2017 à 25° Sagittaire et Poissons

• le 2 novembre 2017 à 24° Sagittaire et Poissons
 

Jupiter, Saturne et Chiron sont les 3 professeurs du zodiaque et les orbites de ces planètes se suivent dans notre système solaire.

 

Tout d’abord Jupiter nous incite à explorer et à apprendre à partir de nouvelles philosophies, spiritualités ou cultures de manière à nous donner une vue tolérante du monde et qui va nous aider à faire croitre notre vie (ou parfois notre égo), Saturne devient ensuite notre professeur parce qu’il fait croitre en nous la sagesse qui nous vient de la réalité de la vie, il diminue alors l’expansion de l’égo, mais nous offre l’humilité et le bon sens. Dans la trajectoire des orbites planétaires arrive ensuite Chiron, qui est le pont entre notre approche individuelle de la vie et le transpersonnel (tout ce qui est au-delà du moi).

Chiron ouvre notre conscience aux archétypes des planètes qui arrivent après, les 3 transpersonnelles: Uranus, Neptune, Pluton.

 

Tout suit un rythme, une cadence dans ce merveilleux Univers…

 

Ce cycle nous concerne tous, comme tous les transits, mais ceci est encore plus présent pour vous si vous êtes né entre 1961 et 1968, car vous avez fêté votre 50/51ème anniversaire entre 2011 et 2018 et vous avez donc eu le premier et unique (sauf si vous vivez plus de 100ans :-) ) retour de Chiron, c’est à dire, Chiron est revenu à la même position qu’il occupe dans votre thème natal.

Ce retour est un passage initiatique, un rite de passage. Il vous fait entrer dans la deuxième partie de la vie et il vous donne la possibilité d’ouvrir votre conscience aux énergies des planètes transpersonnelles qui peuvent parfois être plus difficiles à intégrer, car, elles forment des cycles longs et activent en nous des énergies qui nous transforment en profondeur, mais pas toujours dans une perception claire et précise, c’est le chemin de l’individuation, du mariage des opposés en nous.

 

Chiron en Poissons nous invite à faire de la place à une autre forme de construction, tout d’abord en nous mettant en face de nos souffrances, de nos attentes, de nos sacrifices et de nos illusions, avec Chiron l’approche transpersonnelle devient source d'évolution, c’est l’intégration de la souffrance, des attentes, des sacrifices et des illusions du collectif pour sortir ainsi du moi.

 

En carré à Saturne en Sagittaire, ce sont les blessures anciennes, liées à la structure, au masculin, à l’ordre, aux responsabilités, à l’effort, à la sécurité, à la mélancolie, à la moralité, à l’idée de vérité, aux sens à donner à sa vie… c’est la réalité de la pesanteur de l’incarnation terrestre face à la légèreté de l’harmonie divine dont on cherche à se rapprocher et qui trompe notre sens de gravité...

 

Pour devenir notre professeur, Chiron (aussi appelé le guérisseur blessé) fait appel à nos blessures, soient-elles individuelles ou collectives, puisque toutes nous traversent. Nous sommes tous connectés à l’inconscient collectif (symbolisé par le signe des Poissons), notre âme et corps entendent son murmure, certains le transformeront en musique et danseront à son rythme apprenant chaque jour et avec dévouement et parfois effort un nouveau pas de danse, d’autres se laisseront posséder par la facilité d’entrer dans son ombre.

 

En Poissons, Chiron nous demande non seulement de nous confronter et ensuite si possibilité il y a, de réparer/guérir nos blessures personnelles, mais surtout ce qui nous ronge en tant qu’humains. Dans ce dernier signe du zodiaque, Chiron nous fait prendre conscience de cela depuis 2011 et s’apprête à quitter ce signe l’année prochaine également (tout comme Uranus, le grand éveilleur)… il s’agit de sortir de la brume, d’arrêter de nous cacher derrière nos addictions, nos souffrances, nos victimisations et comprendre que nous sommes à la fin d’une ère (individuelle et collective).

 

Comprendre que ma souffrance et aussi celle de l’autre, ce qui m’arrive est arrivé ou arrivera aussi à quelqu’un d’autre et vice-versa…nous sommes uniques, mais nous ne sommes pas « spéciaux » par rapport à un autre ! Nous sommes égaux !

 

Petit à petit, nous voyons bien que le monde patriarcal avec sa hiérarchie a accaparé le pouvoir et construit des murs devenus impossibles à franchir. Des murs qui nous ont apporté, pendant un moment, un faux-semblant de sécurité. Mais maintenant il nous faut à nouveau voir le Soleil, et pour cela nous avons à sortir du brouillard en façonnant un chemin d’ouverture et d’expérimentations (Sagittaire), mur après mur.

L’Univers ne nous doit rien !

 

Jupiter, Saturne et Chiron sont nos professeurs pour la vie et nous les rencontrerons maintes fois au cours de celle-ci. En ce mois de novembre le dialogue entre Saturne et Chiron, nous apprend énormément sur ce qui est possible ou pas et sur ce qu’il est nécessaire de laisser partir ou réparer pour arriver à ressentir à nouveau l’espoir, la foi, un sens de gratitude ou une autre réalité.

 

Merci

Sofia :)

 

Cette énergie sera encore avec nous jusqu’à l’entrée de Saturne en Capricorne (le 21 décembre), ensuite elle se dissipera petit à petit. Même si elle a pu (peut) être plus fortement ressentie en décembre 2016/janvier 2017, avril/mai et novembre/décembre 2017.

 

 

 

*****************************

 

Le projet Quintessence pour le mois de novembre est disponible, vous pouvez les acquérir ici. Vous aurez ainsi des renseignements sur les lunes du mois.

 

J'ai créé un calendrier mural pour 2018 disponible en pré-commande jusqu'au 13 décembre, vous aurez dans ce calendrier beaucoup d'informations astrologiques que vous ne trouvez pas dans d'autres calendriers (signes des Lunes, rétrogradations de toutes les planètes, etc) pour plus de renseignements c'est ici.

 

Pour accéder aux vidéos sur l'entrée de Jupiter en Scorpion c'est ici.

 

Et enfin, pour accèder à une nouvelle série de vidéos sur les archétypes zodiacaux qui sortiront au fil des lunaisons c'est par ici.

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

RSS Feed
Autres réfléxions...