Au coeur de l'automne

01/11/2018

 

 

La mort est l’un de mes sujets de conversation préférés. Est-ce étonnant pour quelqu’un qui a l’archétype du Scorpion si vivant dans les veines ? Pas vraiment, n’est-ce pas 😊

Toute petite déjà, la mort est entrée dans ma vie, comme c’est le cas pour beaucoup d’entre nous, mais quand on est né dans un pays du sud dans les années 70, la mort n’est pas un tabou ; elle fait partie du monde des vivants. 

Je me souviens exactement encore aujourd’hui du bruit des dizaines de pas marchant derrière les cortèges funèbres qui passaient sous ma fenêtre, il y a avait au moins un par semaine, car avant, la mort n’était pas cachée, elle faisait partie de la vie, elle nous rappelait que l’on était vivants. Elle était naturelle, pas exceptionnelle ou artificielle, toujours effrayante c’est certain, mais…elle faisait partie de la vie !
Les cortèges funèbres n’étaient pas des exceptions ou destinés à des personnalités célèbres, tout le monde avait droit (encore aujourd’hui dans certaines villes au Portugal) à ce dernier moment de révérence. 
Et là par où le cortège passait, le silence enveloppait les rues et les voitures suivaient en signe de respect. Il n’y avait pas de place pour les impatients, tout le monde se sentait concerné. 

Aujourd’hui notre société a effacé la vieillesse, la mélancolie et la mort, elle nous fait croire que tout ça est presque anormal, alors que c’est la condition même de l’existence... 

En cette période, au coeur de l’automne nous avons la possibilité d’entrer en contact avec la finitude si nous souhaitons la voir et l’accueillir véritablement pour la source puissante de vie qu’elle est. 

Sofia 🍂 

 

 

 

 

 

 

Please reload

RSS Feed
Autres réfléxions...

Carré Jupiter/Neptune en 2019 = Heal the World

13/01/2019

1/14