Pleine Lune en Scorpion du 7 mai: L'appel de l'Eau






Vénus va commencer sa rétrogradation la semaine prochaine (le 13), elle va ainsi ouvrir la porte du monde souterrain, c’est à dire, du monde qui permet l’initiation parce qu’ici nous dévêtons une ancienne peau (ancien langage, ancienne forme, anciennes valeurs, anciens désirs, etc) pour laisser de la place à une nouvelle créativité qui ne pourra venir que, parce que nous nous laisserons prendre au jeu de la découverte (Gémeaux)… sans cela on essaiera de retenir ce qui cherche à se transformer.


Vénus s’apprête à terminer le cycle commencé en 2018 avec sa rétrogradation en Scorpion (octobre/novembre), la rétrogradation de cette année pourra donc faire écho à 2018, mais aussi à 2012 lorsque Vénus a rétrogradé en Gémeaux. Le passé (sous la forme de situations, personnes, projets, idées, etc) peut aussi revenir dans les mois à venir pour que l’on se confronte à lui, donc à une partie de notre ombre…

Neptune nous y aidera ou nous y obligera (tout dépendra de notre vision du monde), car Vénus et Neptune vont dialoguer longuement pendant toute cette rétrogradation. D’ailleurs cela aura lieu pendant tout le mois de mai et puis de nouveau de manière exacte fin juillet…mais c’est un aspect qui restera valable pour toute la durée de la traversée de Vénus en Gémeaux, et cela sera déjà exact ce lundi 4 mai.


Neptune est l’octave supérieure de Vénus, c’est la perception de l’Amour au-delà de l’amour-désir, tous les deux ensemble ils représentent les valeurs spiritualisées, une résonance illimitée entre le ciel et la terre, l’hypersensibilité du sentiment, la fusion avec le paradis perdu, le pardon que propose l’Amour, la vraie empathie qui ne nécessite pas de comparaison à soi-même pour se faire sentir, l’inspiration divine, la réparation, le sentiment océanique, l’enchantement du monde par la beauté du vivant, l’appel de la mer(e) intérieure, c’est l’ensorcellement de la muse…mais aussi toutes les difficultés terrestres qui vont avec ces perceptions-là si nous nous attendons à ce que le monde fait de matière nous les offre. La matière, les relations, les désirs ne peuvent que faire apparaitre le premier fil de la pelote que l’on va devoir dérouler tout au long de notre vie. Vénus et Neptune peuvent nous révéler à l’illusion, aux attentes, au découragement, à la dissolution, à la victimisation, à l’addiction, à la confusion, Neptune et Vénus c’est la dissolution des désirs de l’ego, des désirs qui ne sont plus en harmonie avec le reste… mais tout cela est toujours le point de départ pour une exploration plus grande… jamais une fin en soi…


La meilleure façon de traverser tout aspect de pression qui nous provient de Neptune est de le vivre le cœur ouvert, en sachant que nous n’allons pas pouvoir toujours nous protéger de ce qui cause souffrance ou sacrifice ; car si nous souhaitons vivre la vie et l’Amour pleinement nous devons accueillir sa totalité, c’est cela vivre la vie de manière holistique et sacrée.


Et c’est ainsi que dans les eaux de la Pleine Lune en Scorpion de cette semaine (jeudi 7 mai), nous nous apprêtons à lâcher, à renoncer, à nous détacher, à laver, à réparer, à faire confiance… . . Bonne Pleine Lune en Scorpion. Sofia✨ . . Quintessence du mois de mai vous donnera des pistes pour mieux situer et comprendre la rétrogradation de Vénus et le changement des Nœuds Lunaires par signe ici




Madredeus - Ao Longe o Mar (Au Loin La Mer)


Port d'abri paisible Pour un avenir plus grand Peut-être perdu Dans la crainte actuelle Ça n'a pas beaucoup de sens De ne pas s'attendre au meilleur De la brume ressort La promesse antérieure Lorsque j'ai vu la mer au loin J'y suis restée à la contempler Oui, je chante la volonté Je chante ton éveil Et enlaçant la saudade (+- nostalgie) Je chante le temps qui passe


Lorsque j'ai vu la mer au loin

J'y suis restée à la contempler




©2014/2020 - Sofia Barão - Tous droits réservés

  • Grey YouTube Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon